La Conserverie

billetterie ouverte :  Cliquez ici

vendredi 7 juin

 

21 h 00 ⇒ BEN TOURY  Corporation

 

Ben Toury      – chanteur, pianiste, harmoniciste.
Jérémy Barès               – Guitare
Philippe Wozniak     – Basse
Florian Pons                – Drums

 

Compositeur et interprète sur scène depuis l’âge de 11 ans, il a déjà 23 ans de carrière et 2000 concerts à son actif. Homme du spectacle très énergique et efficace, ses doigts écrasent le piano avec une incroyable rapidité et une force impressionnante.

Sa voix de crooner (H. Connick) et son virtuose (Jerry-Lee Lewis) ont pris d’assaut les salles de concert.

Les spectacles de Ben Toury touchent un public vaste et varié et suscitent toujours un grand enthousiasme ..!

en savoir plus : →  Ben Toury

écouter un extrait : Ben Toury

22 h 30 ⇒ DAWN TYLER WATSON & Ben Racine Band

 

Dawn Tyler Watson            – chant
Ben Racine                             –  chant, guitare
Kaven Jalbert                        – sax ténor
Mat « Moose » Mousseau     – sax baryton
François Dubé                      –  basse
Nicky Estor                            – drums
Charles Trudel                     – piano
Petite Frankie Thiffault  – sax ténor

La chanteuse / compositrice Dawn Tyler Watson occupe depuis plus de 20 ans une place de choix parmi les élites du blues canadien. Née en Angleterre et ayant grandi en Ontario, elle a élu domicile à Montréal après avoir obtenu son baccalauréat en études de jazz et théâtre de l’Université Concordia. Interprète accomplie et dynamique, la présence sur scène de Watson a gagné sa reconnaissance nationale et internationale.

En 2017, avec son groupe de soutien The Ben Racine Band, Dawn a remporté la première place convoitée sur plus de 260 numéros au 33e International Blues Challenge, à Memphis, TN. Elle est également récipiendaire de trois prix canadiens Maple Blues et de neuf prix québécois Lys Blues. Elle a remporté le prix Screaming Jay Hawkins du meilleur spectacle, un trophée France Blues pour l’artiste féminine internationale de l’année et une nomination au Canadian Folk music Ardward pour la meilleure chanteuse.

  en savoir plus : →  Dawn Tyler Watson

écouter un extrait :  Dawn Tyler Watson


samedi 8 juin

 

21 h 00 ⇒ AURORE VOILQUIE Trio invite Rocky GRESSET

 

Aurore Voilquié – violon , chantRocky Gresset – guitare solo
Rocky Gresset – guitare solo
Mathieu Chatelain – guitare rythmique
Claudius Dupont – contrebasse

« Je suis née en février 1978 à Schiltigheim en Alsace. C’est à l’âge
de 3 ans que ma maman m’a mis un violon entre les mains. Je ne me suis donc pas rendu compte de la difficulté des débuts pour apprendre cet instrument! J’ai appris avec la méthode japonaise «Suzuki» qui enseigne d’abord l’usage de son oreille avant celui de la lecture.
A l’äge de 7 ans j’ai suivi mes parents à l’étranger, au Cameroun, où j’ai pu faire partie de l’orchestre symphonique international, au Niger puis au Maroc. Chaque été je faisais des stages intensifs de musique classique où 8h par jour nous jouions, soit des quatuors, soit des symphonies… C’était très enrichissant de partager cela avec des jeunes de mon âge.
Puis, un jour, Madame Annick Chartreux m’a interpellée sur Django Reinhardt et Stéphane Grappelli. J’avais 17 ans. Elle m’a conseillé de faire le stage des enfants du jazz a Barcelonette. Ce que j’ai fait. Et là, ce fut un déclic. J’aimais le jazz, j’aimais improviser. Une sorte de liberté structurée qui va assez bien avec mon caractère. Je pris contact avec Pierre Blanchard qui me mis sur la voie avec quelques cours à son domicile puis très vite, n’étant pas une inconditionnelle de l’académie et même si j’avais un vocabulaire très limité, j’allais faire des jam sessions. Quel bonheur de sortir tous les soirs écouter des concerts et de jouer avec ceux qui m’avaient donné tant de plaisir à la fin… C’est comme ça que j’aime apprendre, sur le terrain.
En 2004 Je décidais de créer mon propre groupe dans lequel je réunissais deux guitaristes et un contrebassiste.
Depuis, l’Aurore Quartet s’est décliné en plusieurs formules, allant du swing manouche ou swing traditionnel au jazz plus actuel en passant par la musique d’Europe de l’Est et la chanson française. Mais quoiqu’il arrive, cette musique doit rester accessible à toute personne de n’importe quel âge, de n’importe quelle communauté et de n’importe quel rang. La musique est un partage, un échange et tout le monde doit la comprendre.
J’ai eu la chance de participer en 2011/2012 à la tournée «Silence on tourne, on tourne en rond» de Thomas Dutronc et même de jouer à l’Olympia avec lui! J’ai aussi fait un album en hommage à Django avec Rhoda Scott.
J’ai aussi pu croiser des artistes incroyables que j’admire, qui aujourd’hui participent à mes projets. Des musiciens géniaux tels que Jerome Etcheberry, Jerry Edwards, Mourad Benhammou, Julie Saury, Stéphane Chandelier, Hugo Lippi, Siegfried Mandacé, Basile Mouton, Thomas Ohresser Darko Andelkovic et j’en passe…
Depuis 10 ans maintenant, je tourne un peu partout, j’ai la chance de faire de grands festivals et de belles scènes tels que Vienne, Marciac, le Duc des Lombards, le Sunset, Deauville, Enghien, Jazz au Phare, etc…. mais j’ai aussi été l’invitée de Samson Schmitt au Birdland de New York en 2009… Un beau souvenir!
Voici un petit résumé de ma vie. Au plaisir de vous rencontrer et de jouer pour vous mesdames et messieurs! »

écouter un extrait : Aurore Voilquié Trio

22 h 30 ⇒MICHELE HENDRICKS Septet Tournée 2019

 

Michele Hendriks  – Voix
Olivier Temime      – Saxophone ténor
Ronald Baker           – trompette , voix
Denis Leloup            – trombonne
Arnaud Mattei        – Piano
Bruno Rousselet     – Basse
Philippe Soirat       – Batterie

Michele Hendricks, chanteuse Américaine, auteur-compositeur, monte sur scène à huit ans avec son père Jon Hendricks, lui-même chanteur, parolier et fondateur du fameux trio vocal « Lambert, Hendricks & Ross ». Dès l’âge de quinze ans, Michele tourne régulièrement en Europe avec son père, jusqu’à la fin de ses études de danse et de théâtre à Londres. Elle poursuit des études musicales à San Francisco, avant de revenir à New York, dont elle est originaire, pour deux ans durant lesquels elle travaille avec Buddy Rich et Stan Getz.
Michele retourne ensuite à San Francisco pour chanter dans le spectacle de Jon Hendricks « Evolution of the Blues», qui reste six ans à l’affiche.
Elle monte ensuite son propre groupe, avec lequel elle travaille sur la Côte Ouest. Elle rejoint son père quand il forme son nouveau groupe « Jon Hendricks & Co ». Ils enregistrent l’album « Love », nominé pour les Grammy Awards, et pour lequel Michele a fait les arrangements vocaux.
Michele quitte finalement le groupe pour entamer une carrière en solo et chante aux USA, en Europe et au Japon.

Elle a chanté dans de nombreux festivals : New York JVC, New Orleans, Wichita, Monterey, Newport, Copenhague, Francfort, Ljubljana, Helsinki, Northsea (La Haye), Stockholm, Oslo, Pori, Ombrie, Lugano, Mount Fuji, Tokyo, Osaka, Marciac, Vienne, Orléans, Vannes, Munster et à Paris (Halle That Jazz) avec Herbie Hancock pour son projet « Gershwin’s world », Madajazzcar…
Elle a également participé à de nombreux shows télé aux USA et en Europe.

Michele Hendricks a travaillé avec :
Count Basie, Benny Carter, Benny Golson, Manhattan Transfer, Al Jarreau, Bobby McFerrin, Herbie Hancock, George Benson, Clark Terry, Don Pullen, George Adams, Roland Hanna, Walter Davis, Freddie Hubbard, Wayne Shorter, Art Blakey, Roy Hargrove, Curtis Fuller, Slide Hampton, David « Fathead » Newman, John Lewis, Jimmy Heath, Red Mitchell, Roy Haynes, Grady Tate, Hank Jones, Tommy Flanagan, Lewis Nash, Peter Washington, Benny Green, Billy Hart, James Williams, James Moody, Marvin « Smitty » Smith, Illinois Jacquet, Kenny Burrell, Joao Gilberto, Red Rodney

écouter un extrait :  Michele Hendricks